La Thrace entre mythe et histoire : l’exemple de Claudien

  • Étienne Wolff Université de Paris-Nanterre 200 Avenue de la République FR-92001 Nanterre Cedex
Keywords: Claudien, Thrace, Orphée, Wisigoths, Stilicon

Abstract

Le poète latin Claudien (vers 370-vers 404) a abondamment parlé de la Thrace, notamment dans ses poèmes politiques. Mais il y a chez lui deux Thraces distinctes. La première est la Thrace mythique, celle qui a donné naissance à Orphée. Orphée symbolise évidemment la poésie ; il occupe une très grande place dans l’oeuvre de Claudien. Cette Thrace-là est le lieu de la poésie. La seconde est la Thrace historique. C’est la Thrace où les Wisigoths d’Alaric, admis dans l’Empire en 375, se révoltent à deux reprises et contre lesquels lutte le régent Stilicon, admiré de Claudien. Cette Thrace est au centre du conflit entre Stilicon et le préfet du prétoire d’Orient Rufin. C’est une Thrace rude, montagneuse, associée aux combats. Après avoir étudié comment chacune de ces deux Thraces est représentée, on examinera comment Claudien, tel Orphée qui savait concilier les inconciliables, unit dans ses poèmes les deux aspects opposés voire contradictoires de la Thrace. On en tirera des conclusions à la fois sur sa conception de la poésie, son message politique et sa vision du rôle historique de la Thrace dans l’opposition entre la pars Occidentis et la pars Orientis à la fin du IVe siècle et au début du Ve.

Published
2018-10-17